« C’était vraiment la folie! » - Steve Provost

Brigitte
Brigitte Bertrand
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lancement de son premier album

Steve Provost a lancé son premier album Au fil du temps le 6 février dernier, au Petit Medley, à Montréal.

Steve a fêté le succès de son lancement avec ses musiciens et collaborateurs. De gauche à droite : David Carbonneau (trompettiste), Mathieu Van Vliet (tromboniste), Marie-Pierre Lecault (violoniste), Steve Provost, Phil Beaudoin (mixeur) et Yan Veillette (réalisateur de l’album).

Près de 240 personnes se sont entassées dans l’établissement pour assister à ce premier lancement : « Les propriétaires du Petit Medley m’ont avoué n’avoir jamais vu autant de monde dans la salle. Habituellement, la place est bondée avec 180 personnes. C’était vraiment la folie! », confie Steve.

Un artiste au paradis

L’auteur-compositeur-interprète flottait encore sur son nuage lorsque Point de vue l’a rencontré : « C’était une journée parfaite, mais une journée de fou! Et c’est encore la frénésie! Mon relationniste avait prévu plusieurs entrevues dans la journée. Je faisais des tests de son, puis des entrevues en direct à la radio, puis d’autres aux médias écrits, j’avoue que j’étais très nerveux ». Les médias nationaux ont bien couvert l’évènement, au grand plaisir du chanteur : « Écho Vedettes, La Semaine, 7 jours étaient présents. J’ai eu de bonnes critiques des médias. Malheureusement, la couverture télévisuelle n’a pas été aussi bonne que je l’espérais. Marie-Pierre Arthur sortait elle aussi un album ce soir-là ».

Les collègues académiciens de Steve se sont presque tous présentés : « Toute ma gang était là, Audrey Gagnon, Bruno Labrie, Annie Blanchard et bien d’autres ». Steve a offert une belle performance à ses invités. « Nous avons joué neuf des onze chansons de l’album. Habituellement, les artistes en font trois ou quatre ». Tout s’est passé comme il l’espérait : « Aucune malchance, aucun trou de mémoire, tout était parfait! ». Le jeune chanteur a misé sur l’élément rassembleur pour faire de cette soirée un succès : « Je voulais ça à la fois intime et festif. Je tenais à ce que ce soit le party! ». À l’image de son album, le lancement fut une réussite sur toute la ligne. « J’étais plus nerveux qu’avant de faire le Centre Bell! Parce que cette fois, je présentais mon propre matériel ».

Un deuxième album en écriture

Une semaine plus tard, l’artiste venait présenter son album au Carnaval de Brébeuf. « Je tenais à faire un lancement non officiel chez nous, devant les gens qui me suivent depuis longtemps ». Il avoue avoir passé une excellente soirée et qu’une fois encore la foule a bien répondu. Steve, qui poursuit sa tournée à travers le Québec et le Nouveau-Brunswick, a aussi commencé l’écriture de son deuxième album. « Vincent Vallières a déjà dit qu’il lui a fallu trois albums avant de se sentir complètement à l’aise. Je suis bien d’accord. À mon avis, mes deux dernières compositions sont les meilleures». Son prochain disque restera dans la même veine que le premier : « Toujours festif, avec des contes et légendes et des chansons pop ».

Après en avoir fait un premier pratiquement seul, Steve espère bien trouver une maison de distribution et signer un contrat de disque pour le second.

Au fil du temps est disponible sur iTunes, sur Archambault.ca, à La Promenade Saint-Jovite et chez Ethier musique.

Organisations: Centre Bell

Lieux géographiques: Québec, Nouveau-Brunswick, Promenade Saint-Jovite

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires