Le circuit Karting Mont-Tremblant : ouverture en avril 2011

Karine Limoges
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jean-Sébastien Sauriol offrira dès avril ses services d’instructeurs au circuit Karting Mont-Tremblant, jouxtant le Circuit Mont-Tremblant, au village. « On cherche à démocratiser ces machines de course », explique M. Sauriol. Depuis l’an dernier, le circuit est complété, mais seulement une course – les Championnats canadiens de karting – s’y est déroulée.

La mission de l’école de pilotage Jim Russell est d’offrir une expérience de pilote de compétition plutôt qu’une simple balade en piste de karting entre amis. La piste de 1,3 kilomètre offre 15 virages pour le plaisir des pilotes en plus de longs pans de piste qui permettent d’atteindre une vitesse de 150 km/h.

Les jeunes peuvent y prendre dès l’âge de huit ans, avec l’autorisation des parents. Très technique, on y apprendra les façons d’aborder les virages, de freiner et la position de conduite. Jean-Sébastien Sauriol s’est initié au karting au milieu des années 80. Il a remporté le championnat Jim Russel ainsi qu’une bourse pour courir en Angleterre. Par la suite, il a coursé au Japon durant trois ans, puis aux États-Unis durant huit ans, là où il a commencé à enseigner dans plusieurs écoles.

Puis deux ans, Sauriol est revenu au Québec. « L’exil est difficile », constate-t-il. Sa famille vit dans les Laurentides et Mont-Tremblant est l’endroit où Jean-Sébastien a été témoin de ses premières courses. « Mont-Tremblant a une grosse place dans mon cœur, souligne-t-il, c’est un bel environnement ayant beaucoup de potentiel. C’est un retour aux sources pour moi. »

Créer des emplois

En plus de faire découvrir les courses de karting, Jean-Sébastien souhaite ainsi créer des emplois dans la région. Il est présentement à la recherche de mécaniciens. Il entend aussi engager trois ou quatre instructeurs à temps partiel pour commencer. Il souhaite aussi attirer une clientèle autant locale qu’internationale. « En plus, c’est un produit de qualité internationale, c’est ce dont la région a besoin, c’est parfait », commente Alain Houde de Tourisme Mont-Tremblant. Il s’enthousiame également de la visibilité nationale et internationale que générera ce nouveau produit. « Le comité d’action stratégique (CAS) le démontre bien : la région a besoin d’événements supplémentaires », relève M. Houde. Avec le circuit de kart, on offre un « produit haut de gamme » qui vient complémenter l’offre touristique déjà en vigueur, toujours dans un esprit de diversification économique. Pour ce qui est de l’achalandage, de cette façon, on va « aider à rapprocher la clientèle du village », soulève Alain Houde, secteur qui bat de l’aile. La bâtisse du circuit est à 90 % construite, selon Sauriol, et sera dotée d’une boutique mettant en vente de l’équipement pour pratiquer ce sport. Les coureurs sérieux pourront aussi se prévaloir de l’achat d’un kart avec possibilité d’entreposage sur place. Le circuit Karting Mont-Tremblant accueillera des courses de WSK (World Series Karting) le week-end du 9-10 juillet, de la ECKC (Eastern Canadian Karting Championship) les 16 et 17 juillet ainsi qu’une course d’envergure nationale les 13 et 14 août. « Ce sera la nouveauté de l’été », termine Alain Houde.

Organisations: école de pilotage Jim Russell, World Series Karting

Lieux géographiques: Circuit Karting Mont-Tremblant, Angleterre, Japon États-Unis Québec Laurentides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • pierre marcoux
    10 avril 2011 - 21:12

    quelle date est l' ouverture, et quelle est le prix pour l abonnement pour une saison ou a la journee pour les proprieteres de kart . quelle serai l horaire pour rouler